La PNL pour les Nuls : comprendre les bases de la PNL

Comprendre le principe de la « programmation neuro-linguistique » et son utilisation au quotidien peut parfois être délicat, tant son application varie selon les situations et les besoins de tout un chacun. Dans cet article traitant de la PNL pour les nuls, nous vous aiderons à vous familiariser avec cette pratique et à en percevoir les bienfaits.

Petit rappel historique : la programmation neuro-linguistique a été créée en 1972 par John Grinder et Richard Bandler, professeur de linguistique et psychothérapeute. Celle-ci leur est inspirée par le fondateur de la gestalt-thérapie de Fritz Perls, et par l’hypnose Ericksonienne de Milton Erickson. C’est en observant leur savoir-faire et leur façon de communiquer que les deux américains décident de concevoir une « méthode menant à l’excellence ».

La PNL est une thérapie brève visant à développer son plein potentiel. Découvrons ensemble son fonctionnement et son utilité au quotidien.

Principes de base de la PNL 

La programmation neuro-linguistique repose sur les principes suivants :

  • observer la communication verbale et le langage du corps ;
  • comprendre la démarche de « modélisation », qui consiste à identifier certains comportements pour les reproduire. Il peut s’agir d’une personne inspirante ou charismatique, comme un orateur ou un chef d’entreprise par exemple ; 
  • se concentrer sur la voie à emprunter pour réaliser un objectif plutôt qu’aux causes éventuelles d’un échec ;
  • percevoir son environnement objectivement et non par des conditionnements (familiaux, sociétaux, etc.) ;
  • considérer que l’être humain possède en lui les ressources dont il a besoin pour atteindre ses buts ;
  • identifier un échec comme une opportunité de s’améliorer ;
  • établir une grille d’observation faisant l’état des lieux des perceptions du consultant sur lui-même et son environnement, déterminant des objectifs et les étapes à franchir pour les atteindre.

À quoi sert la PNL ? 

Globalement, la programmation neuro-linguistique permet d’améliorer sa manière de communiquer et d’agir au quotidien. Ceci passe notamment par l’observation, la déconstruction de croyances et de comportements ancrés depuis l’enfance ou des évènements marquants. 

La PNL s’appuie sur des outils comme la modélisation ou la technique d’ancrage, qui permettent de reproduire ou déconstruire des façons d’agir

Elle peut par exemple aider à prendre confiance en soi, dépasser des sentiments négatifs, le stress, la timidité ou des phobies, améliorer ses relations au travail ou atteindre des objectifs. La PNL peut aussi aider des personnes à mieux vivre un deuil, une séparation ou une maladie. 

Elle permet de prendre conscience de son potentiel et de le développer dans tous les domaines de sa vie. Très simple à mettre en pratique, la PNL peut être utile au travail comme dans la vie privée

Comment utiliser la PNL au quotidien ?

Lors d’une séance de PNL, le consultant identifie la problématique du patient et ses objectifs. Sur la base de cet échange, en observant la gestuelle et la manière de communiquer du patient, le praticien pourra déterminer les éventuels points bloquants et la démarche à emprunter pour l’aider à atteindre ses objectifs. Cette première étape permet au consultant de prendre conscience des besoins du client et de faire un bilan de sa situation actuelle

Selon sa pratique et le problème rencontré par le patient, le professionnel utilisera différentes approches pour l’aider à atteindre l’objectif fixé. La PNL est en effet souvent associée à l’hypnose, l’EMDR / la REC-SO et autres techniques thérapeutiques.

Dans la vie réelle, la programmation neuro-linguistique peut désamorcer de nombreuses situations et aider à mieux vivre son quotidien :

Exemple 1 :

Une personne manquant de confiance en elle face à son employeur peut apprendre une technique d’ancrage pour ne plus perdre ses moyens devant lui. 

Elle peut visualiser une situation où elle a déjà ressenti un fort sentiment de réussite : l’obtention d’un diplôme, un mariage, une réussite sportive, etc. Elle visualise cette situation jusqu’à ressentir pleinement l’émotion positive correspondante. Au moment où celle-ci est la plus forte, elle effectue un geste discret, comme poser une main sur sa jambe par exemple, et répète la procédure plusieurs fois. Ainsi, le cerveau associe naturellement ce geste à cette émotion positive.

Face à son employeur, cette personne peut effectuer ce geste et ressentir immédiatement un fort sentiment de confiance. De cette manière, le stress ressenti dans cette situation est réduit, remplacé par une émotion positive.

Exemple 2 :

Une personne appréhende la discussion qu’elle doit avoir avec un ami proche. En séance de PNL, elle peut visualiser une image correspondant à cette situation stressante, et la faire disparaître progressivement de son esprit.

En la remplaçant par une situation où celle-ci parlerait à son ami en souriant, tranquillement, autour d’un café, l’appréhension liée à cette conversation disparaît progressivement. Plus cette image est forte et détaillée, plus le cerveau associe cette situation à un sentiment positif, permettant ainsi d’engager cette conversation bien plus facilement

Les pré-requis de la Programmation Neuro-Linguistique

La plupart des praticiens en PNL l’incluent dans la pratique de leur métier : coaching, hypnothérapie, psychothérapie, etc.

Une première formation de quelques jours présente les bases de la méthode et ses outils principaux. Le titre de praticien s’obtient grâce à une formation supplémentaire.

Une formation de « maître praticien » permet ensuite l’acquisition d’outils complémentaires. Par la suite, des spécialisations existent comme la résolution de conflits, le management, la vente, la psychothérapie, etc. Enfin, le cycle « enseignant certifié » est destiné aux futurs enseignants en PNL. Les qualités d’un praticien en programmation neuro-linguistique sont l’écoute, une bonne capacité d’observation et d’analyse, la bienveillance et le respect.

logo-intuitive-process-200x127

Intuitive Process - Centre de formation en thérapies cognitives & comportementales à Anglet (64600).

Archives

Catégories