Qu’est-ce que l’HTSMA ?

Technique de psychothérapie encore peu connue, l’HTSMA permet d’établir une relation nouvelle entre le patient et son thérapeute par le biais d’un imaginaire partagé et de stimulations alternatives inspirées des techniques de l’hypnose. Au bout de plusieurs séances, certains patients commencent à voir des résultats dans leur vie quotidienne.

En quoi consiste l’HTSMA ?

HTSMA est l’acronyme pour Hypnose Thérapies Stratégiques et Mouvements Alternatifs. Il s’agit d’une approche globale de la thérapie qui met la relation humaine au centre du processus d’influence. Ce type de thérapie permet d’analyser comment les relations humaines peuvent avoir un effet thérapeutique sur le patient.

Cette méthode suggère que le thérapeute lui-même soit impliqué dans le processus de compréhension et de guérison. Ce type de thérapie nécessite de déployer une approche à tous les niveaux : psychologie, psychiatrie, éthologie, ethnologie, linguistique, sociologie, philosophie, intelligence artificielle, sciences cognitives et neurosciences. Ceci afin que le thérapeute puisse développer des stratégies afin de débloquer le processus sur lui-même et pratiquer la transe d’observation.

A l’origine, ces techniques ont été conçues pour traiter les expériences traumatiques complexes, mais elles sont aujourd’hui applicables à un certain nombre de problématiques : troubles de l’attachement, comportements addictifs, dépression et angoisse, douleurs aigües ou chroniques et même intervention de crise. L’Hypnose Thérapies Stratégiques et Mouvements Alternatifs peut être associée à d’autres techniques thérapeutiques.

Pour arriver à des résultats, le thérapeute utilise différentes approches. La première technique est assez basique et implique des questionnements majoritairement issus des techniques thérapeutiques brèves. Mais des stimulations alternatives sont aussi utilisées, plus proches d’une approche Ericksonienne de la thérapie, et plus similaire à ce qui peut être pratiqué en hypnothérapie. Toutes ces solutions permettent généralement d’arriver à un résultat satisfaisant avec beaucoup de patients en quelques séances.

Comment est né l’HTSMA ?

C’est le Dr Éric Bardot qui a conceptualisé le principe de cette technique de thérapie. Psychiatre, pédopsychiatre et psychothérapeute, il cherchait un moyen de répondre à certaines questions concernant les approches collaboratives des différentes thérapies. Tout comme Harlène Anderson, le Dr Éric Bardot cherchait à comprendre comment rendre la psychothérapie plus proche de la vie de tous les jours.

Pour répondre à ces questions, le Dr Bardot a cherché à comprendre comment le thérapeute lui-même pouvait se démarquer dans sa manière de faire et dépasser les traditions thérapeutiques profondément ancrées. Il cherchait à lier le professionnalisme et l’humanisme dans les différentes pratiques de psychothérapie.

Grâce à son expérience de pédopsychiatre, le Dr Éric Bardot en arrive à trois conclusions qui l’amèneront à développer sa technique thérapeutique :

  • l’observation est très importante pour aider le développement ;
  • le corps a une place prépondérante dans le développement psychomoteur et cognitif de l’enfant ;
  • le jeu est très important pour aider à lâcher prise.

Avec ses conclusions, le Dr Bardot estime que la complexité des relations humaines doit être au centre de l’approche thérapeutique, et que les problématiques peuvent être mises en scène sur un mode relationnel et interactionnel. Les travaux de différents médecins sur l’hypnose et le comportement humain permettront au Dr Bardot de modeler cette nouvelle pratique thérapeutique.

Quelle approche auprès du patient ?

Avant toute chose, le rôle du thérapeute est de créer un environnement sécuritaire qui va permettre au patient de vivre une expérience différente. Les différences se situeront principalement dans la différence des relations entre le thérapeute et lui-même. Pour mobiliser le vécu du patient, le thérapeute doit mettre en place un imaginaire partagé dans lequel les sensations et les réactions ne seraient pas les mêmes.

Grâce à cette approche, le patient réussit souvent à avoir un aperçu sensoriel, émotionnel et comportemental concernant sa relation au monde, à lui-même et aux autres. Le thérapeute doit alors lui faire comprendre qu’il dispose déjà de toutes les ressources nécessaires autour de lui pour améliorer sa vie.

Cette approche thérapeutique peut aussi être mise en place pour les expériences négatives ou le vécu de détresse. Le thérapeute peut mettre en évidence les relations saines de l’individu et les amplifier pour mettre en forme sa capacité à agir. La thérapie doit passer par ce travail de réassociation par tricotage afin d’amener le patient vers une nouvelle expérience et une nouvelle vision de sa propre vie et de ses postures.

Pour arriver à tous ces résultats, le thérapeute peut utiliser diverses stimulations alternatives issues de l’hypnose (mouvements oculaires, tapping…). Ces stimulations permettent de mettre en place un imaginaire partagé qui va permettre au processus de changement de se dérouler. Le patient pourra rompre les boucles dysfonctionnelles qui se forment dans son esprit en fonction de sa relation au monde, aux autres ou à lui-même.
Au fur et à mesure, de nouveaux modes relationnels plus adaptés devraient se mettre en place, et les plus gros changements se verront surtout dans la vie quotidienne.

Si vous souhaitez devenir praticien en thérapies cognitives et comportementales et améliorer le quotidien de vos patients, Intuitive Process vous propose une formation TCC certifiante.

Liste des formations TCC
2018-09-15T11:26:37+00:00