Dialectique de Socrate et reformulation en PNL

L’art de reformuler pour faire passer un message ou aider son interlocuteur à penser autrement est une pratique essentielle en PNL. En s’appuyant sur certains dogmes établis par Socrate, on parvient à faire avancer un cheminement de pensées, une idée ou des convictions enfouies. Découvrez ce que l’on nomme « dialectique de Socrate » et son utilité lors de thérapies basées sur la PNL.

Qu’est-ce que la dialectique de Socrate ?

La dialectique de Socrate, aussi appelée maïeutique, est communément décrite comme l’art d’accoucher les esprits. Par « accoucher », on entend ici révéler à soi. Il s’agit pour Socrate de poser des questions et d’user de fausse naïveté pour pousser son interlocuteur dans ses propres retranchements. Il l’oblige ainsi, sans contrainte, par un simple effet miroir, à réfléchir à ce qu’il vient de dire. Son action n’est en rien autoritaire.

Socrate ne sait pas lui-même à l’avance où ses questionnements vont mener et il ne sait pas non plus quels effets ils auront sur son interlocuteur. Il essaie simplement de le faire réfléchir, souvent en reformulant ce que celui-ci vient de lui dire. 

Ce dernier, entendant ses propres mots dans la bouche de Socrate, prend alors de la distance par rapport à ce qu’il vient de dire et se rend compte des contradictions ou des inexactitudes de son discours. Il se sent souvent obligé de préciser, d’analyser plus en profondeur. Cette manière de dialoguer lui permet d’opérer un retour réflexif sur ses propres pensées et opinions. Cette fausse naïveté de la part de Socrate, cet art de feindre de ne pas avoir compris, est aussi appelée « ironie ».

Elle est l’art de poser d’habiles questions, de laisser parfois l’interlocuteur s’enfermer dans ses contradictions pour qu’il prenne conscience de ses erreurs de jugement. Il en ressort grandi. C’est grâce à ce processus que l’interlocuteur découvre la connaissance vraie qu’il porte en lui.

À quoi sert la PNL ?

La PNL est une technique thérapeutique d’écoute active qui va chercher les états internes du patient, les met à jour pour mieux comprendre leur fonctionnement. Elle permet de débusquer et d’analyser les ressorts très personnels de nos actes. En ciblant des objectifs, la PNL décortique le for intérieur de chacun. Elle détricote les rouages des fonctionnements neurologiques, psychologiques, linguistiques propres à chaque personnalité.

Elle considère que nous avons des programmes en tête qui régissent la manière dont nous vivons notre vie. Ils sont comme des fichiers construits consciemment et inconsciemment à partir de notre histoire personnelle et ils font de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Ces fichiers sont à l’origine de notre caractère et de nos comportements. 

La PNL révèle ces programmes ancrés dans notre système neurologique. Elle permet de nous approprier de manière beaucoup plus consciente nos propres fonctionnements. Cette pratique est pour beaucoup de patients une délivrance. Elle permet de commencer à se connaître soi-même, de comprendre les pourquoi et les comment dans notre vie. Pour arriver à ce résultat, elle utilise la méthode de la reformulation qui montre au patient que ce qu’il dit a bien été entendu et pris en compte.

Pour son processus de guérison, c’est très important d’avoir ainsi l’assurance que son discours est bien passé. La PNL identifie dans nos programmes ce qui peut être changé pour induire le changement dans nos vies.

Comment utiliser la reformulation orientée en PNL ?

De même que Socrate reformulait à l’envi ce que lui disait son interlocuteur, de même le praticien en PNL pratique la reformulation en réutilisant exactement les mêmes mots que ceux employés par le patient. Pour le praticien, c’est très important. Ainsi, il est sûr de ne pas dénaturer la teneur de ce qu’il vient d’entendre. En utilisant cette méthode, il ne plaque pas ses propres concepts sur la réalité vécue par son patient. 

Au contraire, il s’assure de bien comprendre ce qui vient de lui être dit. Cette écoute active par la reformulation pose les bases d’un dialogue serein et d’un climat de confiance entre le praticien et le patient. En consolidant ainsi cette base commune de discours, le praticien peut ensuite tenter de creuser plus profondément et d’aller vers des éléments factuels, sans influencer en rien par des éléments extérieurs. 

Par ses demandes d’éclaircissement, il n’impose en fait à son interlocuteur que de délier sa pensée. C’est de cette manière que le praticien crée l’intervention qui convient au patient. Parfois, il peut utiliser la reformulation orientée qui est l’art de choisir habilement dans les propos du client les mots qui ont un fort écho émotionnel.

Cette technique s’appuie sur ce que le praticien a jugé particulièrement important dans ce qu’il a entendu. Il peut s’agir de ce qui est nouveau ou bien de ce qui revient de manière très récurrente dans le discours et qui n’a pas encore été analysé en profondeur. Reformuler les choses qui ont un fort écho permet au patient d’entendre réellement ce qu’il se dit à lui-même.

logo-intuitive-process-200x127

Intuitive Process - Centre de formation en thérapies cognitives & comportementales à Anglet (64600).

Archives

Catégories